Bats l'aile Culture est loisirs

HISTOIRE DE BATS L'AILE CULTURE ET LOISIRS

Témoignage :

Celle qui voudrait apprendre à tout faire, à tout découvrir, à tout entreprendre, avoir des compétences dans tous les domaines et développer celles qu'elle n'a pas (encore). Voilà comment je pouvais me définir avant de penser à la création d’une association.

Depuis mon enfance, je voulais être journaliste, je l’ai été…

A cause des aléas de l’acculturation, j’ai bien pataugé suite à un manque de confiance en soi. J’ai beaucoup lutté depuis mon arrivée en France pour trouver ma voie car même avec ma petite carrière en journalisme, j’étais complexée car je trouvais mon français « pourrit ».

Perdue entre ma passion pour la cuisine, mon  attirance pour l’aide à la personne, mon énergie créatrice et mes compétences en rédaction et en bureautique, j’ai essayé d’exploiter tout mon savoir et mes connaissances personnelles.

Secrétariat d’un Tribunal de Grande Instance, Agent d’accueil d’une Association d’accompagnement pour personnes démunies (Emmaüs), Stagiaire à L’Office Française de l’immigration et de l’intégration, Formatrice bénévole en Français Lange Etrangère pour les primo arrivants de la Croix-Rouge Française, Adjoint administratif Hospitalier et Animatrice pour la ville de Paris…

Depuis mon arrivée en France en 2006, j’ai fait des très belles rencontres avec des personnes exceptionnelles, remplissant chacune au moins une de mes passions.

Je suis curieuse et entreprenante. Certainement la raison pour laquelle j’ai trouvé utile de rassembler toutes ces personnes et créer un réseau d’échanges et de partages.

Ramy W.

L’appellation Bats l’aile Culture et Loisirs (Bal’L):

Qui est-ce qui n’a pas participé à la recherche du nom au début du projet ?

Avec Marion et Virginie, nous avions cherché et recherché mais toujours rien…

Comment se passent nos samedis soir au CHRS lorsque le trio d’enfer est programmé pour travail en soirée?

Tout est calme, rien ne bouge, personne ne passe, pas même d’appels téléphoniques.

Un peu triste non ?

Pas du tout, nous réfléchissons !

Et  bam ! "Bats l’aile", une phrase qui renferme le but même de notre association.

Validé par mon entourage, Bats l’aile (Bal’L).

Bats : du verbe battre.

L’aile : se sont nos bras : nos forces, nos connaissances et compétences que nous ne voulons pas sous-estimer.

Comme un oiseau, même s’il peut se nourrir débourser un sous, il bat ses ailes pour aller chercher. Malgré vents et marrais.

Ici, nous ne battons pas de l’aile mais nous battons nos ailes pour aller de l’avant, malgré chaque difficulté qui peut se présenter sur notre chemin.

Bal : l’esprit de fête, de joie de vivre, les jeux…

L :petit rapel de l'aile.

Ma rencontre avec Florinda (Fany)

Nous étions deux femmes immigrées, vivant dans un foyer d'hébergement.

Moi, originaire d’un pays d’ancienne colonie Belge. Malgré ma difficulté à changer mes nonante en quatre-vingt dix, je parlais raisonnablement français.

Elle, venait d’un pays non-francophone, même pas anglophone. Voyez-la aujourd’hui, et allez-y comprendre…

Une seule conversation a suffit pour répérer nos points communs.

On s'est reconnu l'une dans l'autres

C'est partie pour ne plus se quitter!

11412027 1071225682906381 5185580674337411064 o

NOTRE LOGO

Logo ball
Avec nos ailes…

L'idée était d'allier une image aux lettres du sigle.

J'ai expliqué aux enfants. Erudice (8 ans) et Eurêka Samuel (14 ans), aidés par leur papa, ont fait de propositions de dessins sur mlanuscrit que j'ai par la suite informatisés. 

Ensemble, nous avons choisi le meilleur.

Ils ont été récompensés par un des premiers billets d'€ (symbolique) de la caisse de l'association.

Nous avons donc en rouge nos mains représentées par des plumes, ce sont donc nos ailes qui battent pour avancer. Ceux-ci, associés au bal qui démontre que nous le faisons avec joie. 

En noir nous avons le "L" qui est tout simplement le rappel de "l'aile".

Voilà l'histoire de notre logo.